Arrêt maladie cas contact / cas isolé

Sont indemnisés par la Sécurité sociale sans ancienneté et sans carence :

  • Les salariés « cas contact à risque de contamination » faisant l’objet d’une mesure d’isolement ;
  • Les salariés présentant les symptômes de l’infection au virus, à condition d’avoir réalisé un test de détection du virus dans les deux jours du début de l’arrêt de travail ;
  • Des salariés présentant le résultat d’un test de détection du virus concluant à une contamination ;
  • Des salariés ayant fait l‘objet d’une mesure de placement en isolement ou de mise en quarantaine à leur arrivée en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin, ou à Saint-Pierre-et-Miquelon ;
  • Et des salariés vulnérables ou parents d’un enfant de moins de 16 ans ou en situation de handicap, faisant l’objet d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile, s’ils ne peuvent pas être placés en activité partielle
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-arret-maladie.jpg.

Comment ?

 Le salarié doit se déclarer en ligne sur le téléservice https://declare.ameli.fr  et obtenir un certificat de la part de la sécurité sociale.

Si ces conditions sont respectées

Les employeurs devront prendre en charge une indemnité complémentaire aux IJSS perçues pour maintenir son salaire.