Covid et activité partielle

Les aides sur les charges sociales :

Avec la DSN du mois de mars nous devrions pouvoir demander

Pour les entreprises de moins de 250 salariés :

  •  Dont l’activité principale dépend des secteurs dits particulièrement touchés (annexe 1 du décret du 30 mars 2020 relatif au fonds de solidarité7)
  •  Dont l’activité principale dépend des secteurs dits particulièrement touchés (annexe 2 du décret du 30 mars 2020 relatif au fonds de solidarité).
  • L’exonérations des cotisations sociales patronales Urssaf
  •  L’aide au paiement

Si vous avez payé vos cotisations :

  • L’exonération de cotisations sociales vous sera remboursée
  • L’aide au paiement sera à imputer sur vos prochaines cotisations une fois notifié par l’Urssaf

Si vous n’aviez pas payé vos cotisations

  •  L’exonération de cotisations sociales viendra réduire votre dette
  •  L’aide au paiement s’imputera sur le solde des cotisations dus pour la période auxquelles elles se rapportent

La liste des secteurs S1 et S1 BIS a évolué et est rétroactive

Les indemnisations des activités partielles report de la baisse des prises en charges jusqu’à fin mars.

Le salarié continue jusqu’à cette date à percevoir

ActuellementAprès le 31 Mars
70 % de la rémunération horaire antérieure brute limitée à 32,29 €  60 % du brut limité à 27,68 € maximum) ;- secteurs d’activité dits « protégés », entreprises subissant une fermeture ou des restrictions administratives (y compris zones de chalandises des stations de ski) : 70 % du brut limité à 4, 5 Smic  

  L’employeur perçoit jusqu’à cette date

ActuellementAprès le mois de Mars
60 % de la rémunération horaire brute antérieure limitée à 4,5 Smic (soit une allocation maximale de 4, 5 × 10,25 € × 60 % = 27,68 €) ;   Pour secteurs protégés : 70 % de la rémunération horaire brute antérieure limitée = 32,29 €). – Le taux horaire minimal de l’allocation est fixé à 8,11 €, sauf pour les salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.36 % et le taux minimum à 7,30 € (sauf nouvelle reconduction du taux de 60 % et du minimum de 8,11 €).

  Pour les entreprises subissant une fermeture ou des restrictions administratives (y compris zones de chalandises des stations de ski) ce taux restera de 70 %.

Table des matières

Facebook
LinkedIn
Autres articles
Arrêt maladie cas contact / cas isolé

Sont indemnisés par la Sécurité sociale sans ancienneté et sans carence : Les salariés « cas contact à risque de contamination » faisant l’objet d’une mesure d’isolement ; Les salariés présentant les symptômes de

Lire la suite »
LE POINT SUR LES CONTRATS AIDES

Fin des emplois d’avenir : Dans une circulaire du 11 janvier 2018, le gouvernement précise notamment que le recours aux emplois d’avenir n’est plus autorisé à compter du 1er janvier 2018, y

Lire la suite »
Une gestion de paie fiable et sécurisée

Nos solutions d’accompagnement pour tout types d’entreprises, de la gestion de paie en parfaite autonomie, accompagnée ou externalisée. 

TPE, PME et cabinets d’expertise comptable : ils nous font confiance.