LES DREETS REMPLACENT LES DIRECCTE DEPUIS LE 1ER AVRIL 2021.

Depuis le 1er avril 2021, un nouveau service de l’Etat a vu le jour. Les DIRECCTE (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) et les services déconcentrés chargés de la cohésion sociale fusionnent et deviennent les DREETS (Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités). 

Vous retrouvez au sein des DREETS les interlocuteurs, les missions et les services des anciennes DIRECCTE et services déconcentrés de la cohésion sociale sur : 

  • La politique du travail et l’inspection du travail ; 
  • Le contrôle du bon fonctionnement des marchés et des relations commerciales et la protection des consommateurs
  • Le développement des filières et l’accompagnement des entreprises, les mutations économiques, la compétitivité et la sauvegarde des entreprises ; 
  • La politique de l’emploi (accès et retour dans l’emploi, développement de l’emploi et des compétences, formation professionnelle) ; 
  • Les politiques de cohésion sociale (protection des personnes vulnérables, lutte contre les exclusions, hébergement) ;
  • Les actions sociales et économiques de la politique de la ville (dans certaines régions, cette mission est exercée par le Secrétariat général pour les affaires régionales — SGAR) ; 
  • Le contrôle et l’inspection des établissements et services sociaux ; 
  • La formation et la certification des professions sociales et de santé non médicale ; 
  • L’insertion sociale et professionnelle.  

Les DREETS sont organisées en trois ou quatre pôles par grand domaine d’expertise.

Elles comprennent :  

  • Un pôle « politique du travail » ; 
  • Un pôle « concurrence, consommation, répression des fraudes et métrologie » ; 
  • Et un ou deux pôle(s) chargé(s) des missions économie, entreprises, emploi, compétences, solidarités et lutte contre les exclusions. 

L’objectif poursuivi par les pouvoirs publics est une transformation en profondeur du service public de l’insertion avec un regroupement des compétences. Cette nouvelle organisation facilitera également le dialogue avec les acteurs du service public de l’emploi que sont les collectivités territoriales. 

Source : andrh.fr