Salariés vulnérables

Si un de vos salariés se trouve dans l’impossibilité de continuer à travailler parce qu’il est une personne vulnérable présentant un risque de développer une forme grave d’infection au COVID-19 ou parent d’un enfant de moins de 16 ans ou d’une personne en situation de handicap faisant l’objet d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile, vous pouvez le placer en activité partielle.

Depuis le 01.02.2021 et jusqu’à une date fixée par décret et au plus tard le 31.12.2021 :

  • Vous devez lui verser une indemnité d’activité partielle au taux horaire de 70 % de sa rémunération brute antérieure, limitée à 4,5 Smic horaire, soit une indemnité maximale de 32,29 €/h chômée ;
  • Vous percevez de l’État une allocation d’activité partielle au taux horaire de 60 % de la rémunération horaire brute du salarié, limitée à 4,5 Smic horaire, soit une allocation maximale de 27,68 €/h chômée. Ce taux horaire ne peut être inférieur à 7,30 €, sauf pour les salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation dont la rémunération est inférieure au Smic