EMBAUCHE D’UN JEUNE DE MOINS DE 26 ANS

  • combien ? 4000 € maximum

Le montant est calculé proportionnellement au temps de travail et à la durée de ce contrat. Il ne prend pas en compte les périodes d’activité partielle, ni les absences non rémunérées.

L’aide est versée par tranche de 1 000 € maximum chaque trimestre, pendant 1 an maximum.

À noter : dans le cas où l’employeur licencie le jeune entre le 3e et le 4e mois après son embauche, il recevra une aide proportionnelle au temps de travail effectué.

  • qui ? salarié qui a moins de 26 ans au jour de la conclusion du contrat de travail

Attention, d’une part, le salarié ne doit pas avoir appartenu aux effectifs de l’entreprise à compter du 1er août 2020 au titre d’un contrat n’ayant pas ouvert droit au bénéfice de l’aide et d’autre part, le poste concerné par l’aide ne doit pas avoir fait l’objet d’un licenciement économique depuis le 1er janvier 2020.

  • Quoi ? cdd de 3 mois minimum ou CDI
  • Limites ? la remunération du jeune ne dois pas depasser 2 smic soit       3078.90e brut.
  • Quand ? Ce dispositif concerne les contrats conclus entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.

Les demandes pour obtenir l’aide peuvent être déposées pendant 4 mois après cette date, soit jusqu’au 31 mai 2021.

  • Comment ?

L’employeur a un délai de 4 mois à partir de la date de l’embauche pour déposer sa demande d’aide.

Il doit déposer sa demande d’aide sur une plateforme en ligne de l’État qui ouvrira le 1er octobre 2020.

Les demandes d’aide pourront donc être déposées sur cette plateforme du 1er octobre 2020 jusqu’au 31 mai 2021.

Table des matières

Facebook
LinkedIn
Autres articles
Prime Macron « le retour »

A l’occasion de la conférence du dialogue social du 15 mars 2021, il a été annoncé que les entreprises pourront verser en 2021 une prime défiscalisée et exonérée de cotisations

Lire la suite »
Une gestion de paie fiable et sécurisée

Nos solutions d’accompagnement pour tout types d’entreprises, de la gestion de paie en parfaite autonomie, accompagnée ou externalisée. 

TPE, PME et cabinets d’expertise comptable : ils nous font confiance.